Ile aux Moines

Françoise Sylvestre et sa nouvelle
A quelques brasses du continent sur la côte nord du Finistère, la maison-phare de l'ile de Wrac'h a accueilli la résidence de quatre artistes Françoise Sylvestre, Yves Dussin, Patrick Serc et Xavier Desmier. Ils ont réalisé quatre carnets d'artistes, pour le Phare des Equinoxes. Celui de Françoise Sylvestre journaliste-écrivain Rouge est pareil à 5 lettres de sang, celui qui coule dans les veines. Mais aussi Rouge comme apparaît dans le rêve de la nouvelle la Maison de Hugues publiée dans ce carnet le corps du naufragé sur la grève de la petite ile.
L'auteur s'est ancrée à l'Ile de Wrac'h, faisant chaque jour le tour de l'ile pour en découvrir chaque parcelle. Cheminant parfois pieds nus dans la vase, le sable et les goémons et le soir attendant avec patience que s'allume le Phare de l'ile Vierge, les balises vertes et rouges dans le chenal de l'aber et la lanterne rouge de Wrac'h, pour mieux s'imprégner de cette portion de terre avec son regard, sa personnalité, sa sensibilité. Au soir, sous les éclats rouge du phare, dans sa chambre que balaye le faisceau du phare de l'ile Vierge, elle nous entraîne dans son rêve, où se mêle vie et imaginaire. Sur l'éperon de galets une tâche rouge, le corps du naufragé aux boucles cuivrées, aux yeux couleur d'acier. Avec des gestes plein de délicatesse, elle tente d'animer le corps sans vie. Elle se réveille inconsolable.
Un beau travail d'écriture, aux mots choisis et ciselés, en hommage à Hugues de Wilden disparu en mer entre Belle-Ile et Houat le 7 juillet 2011, qui avait participé au premier voyage du collectif pour réaliser le Phare des Solstices.
Françoise Sylvestre, gardienne de l'ile coupée du continent à mi-marée, a-t-elle trouvée la sérénité, alors que le jour et la nuit se partagent très équitablement les vingt-quatre heures quotidiennes et l'équinoxe d'automne dont elle rêvait ?

Ile aux Moines un vitrail pour l'église

Des ilois-es se sont rassemblés en association pour la création d’un nouveau vitrail en l’église de l’Ile aux Moines dédiée à Saint-Michel Archange.Ce vitrail, prendra la place du dôme en polycarbonate présent dans le plafond de la nef.Pascal Bouchard maître verrier à La Baule travaille actuellement au « carton » (maquette) de ce vitrail. Il réalisera également le support métallique dans la coupole et le verre d’attente sur lequel reposera le vitrail.Pascal Bouchard a travaillé sur des monuments classés Monuments Historiques comme le château des Rohan Chabot et le château de Pornic. Sa plus grande création est une verrière de 24 m² qui se situe sur l’église Notre Dame d’Espérance à Saint Nazaire.
Pour faire aboutir ce projet, qui permettra de mettre mieux en valeur l’édifice le plus visité de l’Ile aux Moines.http://vitrail-iam.com